Vœux du Maire 2017

Si vous ne pouviez être présent samedi 7 janvier salle Maryse Bastié, vous trouverez ci-dessous l’intégralité du discours du Maire.

Mesdames, Messieurs les Maires, vous êtes venus en très grand nombre et sachez que cela me touche, votre présence honore nos habitants qui vous en remercient. Je vais me permettre de vous citer en essayant de n’oublier personne. Si tel est le cas, vous voudrez bien me pardonner.

  • Corinne Cardona de Poleymieux
  • Virginie Poulain de Fontaines Saint Martin
  • Max Vincent de Limonest
  • Thierry Pouzol de Fontaines sur Saône
  • Denis Bousson de Saint-Didier au Mont d’Or
  • Marc Grivel de Saint-Cyr au Mont d’Or
  • Jacques Pariost de Chasselay
  • Pascal David de Quincieux
  • Pierre Gouverneyre de Curis au Mont d’Or
  • Pierre Curtelin de Saint-Romain au Mont d’Or
  • Patrick Véron de Couzon au Mont d’Or
  • Alain Germain de Collonges au Mont d’Or
  • Madame Karine Lucas, conseillère régionale de la Région Auvergne Rhône Alpes
  • Mesdames, Messieurs les élus, chers adjoints et conseillers municipaux,
  • Mesdames et messieurs les représentants de l’armée, de la Gendarmerie et du Service Départemental Métropolitain d’Incendie et de Secours,
  • Cher Colonel Lukic : un petit mot spécial pour vous dire à quel point nous apprécions votre action et à travers vous l’action des gendarmes. Entre Vigipirate, les cambriolages, les délits divers et variés ou les simples incivilités, on peut dire que vous êtes gâtés ! Vos équipes sont là partout, tout le temps, et en plus avec le sourire. N’oubliez pas de les féliciter et les remercier de notre part.
  • Mesdames, Messieurs les membres du Centre Communal d’Action Sociale,
  • Mesdames, Messieurs, Chers amis, (chers aînés, chers enfants),

Un petit mot pour remercier nos services municipaux qui œuvrent chaque jour davantage pour notre commune et pour ses habitants. Pour installer et décorer cette salle par exemple : et regardez ces magnifiques gerbes ! Elles sont l’œuvre de nos jardiniers qui ont un vrai talent.
Merci à eux et plus largement à tous les personnels qui aident à faire vivre notre commune au quotidien.

CONTEXTE GENERAL 2016-2017

Quand j’ai pris la parole l’année dernière à l’occasion de nos vœux 2016, c’était quelques semaines après les attentats de Paris.
Depuis, il y a eu Bruxelles, il y a eu Magnanville, il y a eu Nice, puis Saint-Etienne du Rouvray, plus récemment Berlin et à présent Istanbul…
Lorsque j’ai pris la parole il y a un an, je n’avais pas formulé le vœu que ces attentats s’arrêtent tout simplement parce que je savais, parce que nous savions tous que nous n’étions qu’au début d’une bataille qui serait longue.
J’avais par contre souhaité qu’en 2016, nous sachions individuellement et collectivement faire preuve de sang-froid dans les moments difficiles, que nous sachions notamment faire la différence entre les terroristes aveuglés par la haine et les simples pratiquants animés par leur foi.
J’ai le sentiment qu’à ce jour, ce vœu-là a plutôt été exaucé.
Je n’ai pas vu de guerre civile en France. Pas de fronde anti-musulmans qui ait été d’envergure. Les terroristes n’ont pas atteint cet objectif-là.
Quelques réactions, bien sûr, mais elles sont restées éparses et mesurées.
Souhaitons ensemble qu’il en soit de même en 2017 et que nous gagnions cette bataille qui sera longue.

LES PRESIDENTIELLES

Nous rentrons à présent dans une année présidentielle. Une année qui va permettre de savoir quel nouveau cap nous souhaitons donner à notre pays.
Alors puisque c’est le temps des vœux, et bien je formule celui d’un grand projet pour notre pays, d’une vision ambitieuse pour que la France cesse de se recroqueviller sur elle-même comme un enfant qui a peur mais qu’elle porte l’Europe.
Qui peut en effet croire que notre pays pourrait être crédible seul ? Seul face à la Chine ? Seul face à la Russie ? Seul face aux États-Unis ? L’Europe n’est pas le problème, c’est la solution : et si l’on n’apprécie pas son fonctionnement actuel, et bien nous devons nous retrousser les manches, changer l’Europe, mais certainement pas la quitter.
Nous rentrons dans une année présidentielle au cours de laquelle chacun fera ses choix :
Le choix d’une France où nous nous affronterons, ou bien celui d’une France que nous moderniserons ensemble ;
Le choix d’une France recroquevillée sur elle-même ou bien celui d’une France entreprenante et sans complexes dans la compétition mondiale ;
Le choix d’une France où chacun défendra ses acquis ou bien celui d’une France dans laquelle chacun comprendra que protéger ses seuls intérêts particuliers au détriment de l’autre, c’est mettre en danger tout le monde, soi-même bien sûr, mais aussi ses enfants et ses petits-enfants ;
Le choix d’une France enfin où l’on continuera avec les bons vieux clivages droite-gauche que l’on connaît depuis toujours et qui nous ont mené là où nous en sommes, ou bien celui d’une France qui renversera la table pour inventer un nouveau modèle et une nouvelle façon de faire de la politique en France.
Vous voyez, notre village comme la plupart de ceux qui l’entourent fait partie de la Métropole de Lyon.
Nous sommes donc 3 000 habitants perdus au milieu de plus d’1 300 000 habitants
Nous représentons ainsi 0,19 % de la population métropolitaine
Est-ce que pour autant, j’ai le sentiment que Saint-Germain n’a pas droit à la parole dans la Métropole de Lyon ? Est-ce que pour autant j’ai le sentiment que nous ne sommes pas sollicités pour apporter notre avis ? Que nous ne sommes jamais entendus lorsque nous l’exprimons ?
Ce n’est pas le cas : nous pouvons nous exprimer, débattre, négocier : oh bien sûr, tout n’est pas toujours simple ! Mais quand nos demandes sont censées, quand nos arguments sont bons, quand nous sommes présents dans les instances et que nous savons être respectueux de nos interlocuteurs, alors nous parvenons à des accords intéressants pour tout le monde, pour notre commune comme pour la Métropole.
Pourquoi ? Parce que nous ne faisons pas de politique politicienne ! Parce que nous nous contrefichons des clivages droite-gauche, des étiquettes des uns ou des autres, des logiques de parti qui ont tué à petit feu la politique de ces 30 dernières années ;
Et c’est parce que nous travaillons ainsi que notre Métropole avance. C’est parce que nous savons faire fi de nos clivages que notre Métropole a créé de l’emploi alors que dans le même temps, la France en perdait.
Alors oui, nous rentrons dans une année présidentielle au cours de laquelle chacun devra faire ses choix : je formule donc le vœu qu’au soir du second tour, nous ayons enfin un vrai projet et une véritable ambition pour la France, et quelqu’un de suffisamment rassembleur pour les porter !
Mais revenons à notre Métropole de Lyon.

LA METROPOLE DE LYON

J’ai dit que bien que si nous ne représentions que 0,19 % de sa population, nous avions aujourd’hui la possibilité de peser beaucoup plus dans nos échanges et dans nos débats avec la Métropole de Lyon.
Mais j’ai également dit que si nous parvenions à le faire, c’est parce que nous étions présents : présents dans les instances, présents dans les commissions, présents au Conseil de la Métropole. Or la loi dit qu’en 2020, compte tenu d’un changement dans le mode de désignation électoral, toutes les communes ne seront plus représentées par leur Maire à la Métropole de Lyon.
Il y a là un véritable problème ; il y a là un véritable danger ; on ne défend pas aussi bien l’intérêt du citoyen lorsqu’on est loin des centres de décision. Je m’en rends compte au quotidien ! Inversement, on n’est pas aussi pertinent quand on décide pour le citoyen alors qu’on n’est pas en prise avec ce qui se passe sur le terrain, au plus proche du citoyen, au plus proche de vous.
Synergies, le groupe des maires sans étiquette de la Métropole de Lyon se bat aujourd’hui pour que la loi évolue ; pour qu’en 2020, oui, les maires de toutes les communes puissent défendre en Métropole l’intérêt de tous les citoyens.
Je formule le vœu que ce combat, qui est un combat d’avant-garde, aboutisse à la victoire du bon sens.
Passons à notre village à présent.

NOTRE VILLAGE

Urbanisme, habitat, déplacements et stationnement

Notre village se développe.
Notre village attire grâce à sa qualité de vie, à sa gare qui mène au cœur de Lyon en moins d’1/4 d’heure, à ses commerces et ses services dont la proximité est appréciée de tous, à son groupe scolaire en cœur de village, à ses infrastructures qui favorisent le développement de toutes les activités, culturelles ou sportives.
Le Plan Local d’Urbanisme et d’Habitat sur lequel nous travaillons depuis 2 ans avec les services de la Métropole doit conforter et amplifier cette dynamique.
OUI, notre village doit encore se développer – progressivement bien sûr – de façon étalée sur les 10 à 15 ans qui viennent, et ce pour atteindre une taille critique qui est nécessaire pour garantir la pérennité des commerces et des services que nous avons.
Je vous rappelle les grandes lignes de ce que nous prévoyons :
deux étendues sur lesquelles nous souhaitons progressivement créer de nouveaux logements, sur les Basses-Brosses d’une part, un peu au-dessus du domaine des Hautannes, et sur la Barollière d’autre part, donc vers la fin de la rue de la Paix ;
une zone d’activité économique que nous souhaitons développer à côté de l’entreprise Thimonnier ; cette zone devrait permettre à terme la création d’environ 200 à 250 emplois sur Saint-Germain ;
au-delà, nous travaillons avec la Métropole sur la création d’une résidence séniors à Saint-Germain dans la propriété des 4 vents ; nos réunions ont démarré cet automne ; elles se poursuivront tout au long de l’année 2017 ;
Prochaines échéances pour ce Plan Local de l’Urbanisme et de l’Habitat ? L’enquête publique qui va être menée quelque part entre mars et juin de cette année. Un commissaire enquêteur tiendra sur la commune des permanences. Vous pourrez donc naturellement réagir, lui poser vos questions et lui faire vos remarques, conformément à la loi.
Concernant le projet ICF de démolition-reconstruction-réhabilitation des cités cheminotes, nous avons eu plusieurs réunions de travail avec le bailleur, ICF, tout au long de l’année 2016.
Le nouveau projet commence à être présentable.
C’est pourquoi l’ensemble des habitants des cités cheminotes et tous ceux qui voudront y participer sont conviés à une réunion publique en présence d’ICF pour que ce projet soit présenté et que vous puissiez réagir. La date est fixée : ce sera mercredi 18 janvier à 18h30. Venez nombreux !
Concernant le stationnement à la gare :
Je vous avais annoncé il y a 1 an que notre demande d’agrandissement du parking de la gare avait été acceptée ; depuis, de nouvelles négociations ont été menées avec la Métropole de Lyon bien sûr, mais aussi avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes et avec l’État. Ce projet de simple agrandissement au départ s’est transformé en projet de création d’un vrai parking relais à étages situé en bordure des voies : il a été inscrit dans le cadre du contrat de plan État-Région qui est en cours de finalisation. Il devrait aboutir dans les prochaines semaines. On parle là d’un investissement d’au moins 7 millions et demi d’Euros sur Saint-Germain, c’est-à-dire du plus gros investissement qui ait jamais été fait sur notre commune. Et nous savons tous à quel point nous en avons besoin ! Chaque Saint-Germinois doit comprendre qu’un investissement de cette ampleur fait sur notre commune, c’est aussi la garantie d’une gare qui se développe, de trains toujours plus nombreux (mais pas nécessairement plus à l’heure !) et ça, nous en profitons tous !

Enfin, je vous avais parlé du projet de mise en place d’une navette communale qui ferait une boucle entre le haut et le bas du village pour assurer la dépose et la reprise d’habitants qui se rendent à la gare tous les matins et qui rentrent chez eux tous les soirs.

Finalement, nous avons profité d’une remise à plat par le Sytral des lignes de bus 92, 96 et 97 pour obtenir à partir de Mars prochain le passage de lignes de bus qui navigueront entre le haut et le bas du village toutes les 20-25 minutes le matin, toutes les 15 minutes le soir) et toutes les ½ heures en heures creuses (c’est-à-dire le reste de la journée). Autant vous dire que pour ceux qui habitent en haut du village et ne souhaitent plus mettre un temps fou pour trouver une place du côté de la gare, c’est une excellente nouvelle !
Et autant vous dire également que pour les finances de la commune, le fait de ne pas avoir à mettre en place une navette et un chauffeur pour faire ce travail, c’est aussi une excellente nouvelle bien sûr.

Les travaux dans la commune

Comme en 2015, il y a eu peu de travaux en 2016. En tout cas peu de travaux visibles.
Je vous rappelle que depuis 2 ans et demi, nous serrons les budgets et limitons nos investissements pour rétablir progressivement l‘état de nos finances.
Donc lorsque les besoins sont urgents, nous faisons ; lorsque ça risque de nous coûter plus cher d’attendre que de faire, nous faisons ; mais lorsqu’on peut se permettre d’attendre, eh bien nous reportons.
On s’est donc contenté cette année de l’entretien et de la maintenance courante de nos bâtiments, ainsi que de quelques aménagements.
des travaux de réfection du sol de l’école de musique suite à des malfaçons réalisées lors des travaux de la mairie en 2013 ;
des travaux d’aménagement du Petit Centre pour construire un petit local et y accueillir convenablement le secours populaire ;
des travaux d’aménagement dans l’école élémentaire pour créer une nouvelle classe et un bureau pour la psychologue scolaire ;
et puis des travaux d’embellissement et d’aménagements dédiés à tous dans notre village : je pense aux bacs à fleurs disposés un peu partout dans le village, je pense aux jeux installés Place Mozart et qui nous y ont ramené les rires des enfants, je pense au réaménagement des berges et à celui des gorges d’enfer aussi, où pour l’un comme pour l’autre, nous avons changé les barrières et rénové les bancs ; je pense aussi, bien sûr, aux illuminations installées en cœur de village pour ces fêtes de fin d’année, aux 2 immenses sapins décorés qui ont réjoui petits et grands.
Nous serons plus ambitieux pour 2017 :
l’étude de l’estrade que nous allons mettre pour faciliter l’organisation de manifestations en plein air sur le Pré des Anglais, cette étude a été lancée. Les travaux commenceront et s’achèveront cette année (fête de la musique, concerts ou cinéma en plein air)
les études de réhabilitation de cette salle dans laquelle vous vous trouvez, mais également les études d’agrandissement des écoles auront lieu cette année pour des travaux programmés sur l’été 2018.
les études pour une refonte complète de la rue du 8 mai 45 qui visera à diminuer et ralentir les flux de voitures qui traversent notre village, qui visera à remettre les différentes places en valeur, qui visera aussi à réduire les problèmes de stationnement.
Notre commune va se développer. Nous devons anticiper dès à présent ces développements.

Les finances

Deux ans et demi que nous sommes extrêmement attentifs à la situation financière de notre commune.
Nous nous désendettons pour retrouver les marges de manœuvre pour investir ;
l’État lui continue à nous ponctionner joyeusement pour réduire son propre endettement.
Nous n’allons évidemment pas d’un côté dire que notre village doit absolument se désendetter pour assurer son développement, et en même temps dire que c’est mal lorsque notre pays fait le constat que lui aussi doit se mettre à faire des économies !
Cela dit, les efforts que nous avons fourni en étant très prudents dans notre politique d’investissement en 2014, en 2015 et en 2016, les efforts que nous avons fourni en réduisant aussi de façon importante nos frais de fonctionnement, et bien ces efforts payent.
Et comme ces efforts payent, chacun doit en profiter.
Alors après 3 ans sans augmentation d’impôts, et bien on ne va pas changer les bonnes habitudes : nous continuons en 2017. Ce sera donc zéro augmentation d’impôt pour Saint-Germain.
À noter d’ailleurs que le journal le Progrès a récemment fait un classement des communes en fonction de leur progression de taxe foncière depuis 5 ans : eh bien nous sommes la 7ème commune sur 59 à avoir l’augmentation la plus faible.
Voilà un classement qui nous va bien et nous essaierons donc de faire encore mieux dans les années qui viennent !

Enfance et jeunesse…

Après avoir mis en place en 2014 les TAP, c’est-à-dire les activités du vendredi après-midi à l’école qui rencontrent un succès grandissant ;
après avoir mis en place en 2015 les ateliers d’apprentissage pour que des professeurs de l’école élémentaire puissent, après l’école, consacrer un peu de temps à des enfants qui peuvent en avoir besoin ;
nous avons mis en place en 2016 les tableaux numériques interactifs dans toutes les classes de l’école élémentaire pour que nos enfants puissent bénéficier de toutes les possibilités offertes par l’Internet ;
et nous avons décidé d’envoyer (enfin) et dès cette année tous les enfants de CP de Saint-Germain à la piscine, et ce à partir… d’hier.
Nous commençons également à créer des activités à l’attention des adolescents, et je ne doute pas que le futur Conseil municipal des jeunes qui sera élu fin janvier saura prendre en main ce sujet. Les candidatures, c’est depuis 2 mois déjà, c’est à déposer à Acti’jeunes, et les élections ce sera le samedi 28 janvier au Pôle Maintenue.
Nous espérons pouvoir en faire encore plus dans les mois qui viennent mais… patience, il faut savoir garder ses petits secrets…

SENIORS & ACTION SOCIALE

Le Conseil des séniors est toujours aussi actif sur notre commune.
Grâce à lui, nous avons développé les circuits et les fréquences de la navette pour que les personnes âgées sans voiture puissent aller faire leurs courses à Saint-Germain bien sûr, mais aussi à Neuville-sur-Saône ;
Vu le succès des ateliers-mémoire, nous allons les relancer dans quelques semaines à Saint-Germain : ils seront évidemment ouverts à nos aînés pour apprendre à exercer leur mémoire au quotidien ;
Des conférences nouvelles vont également être organisées. Ouvertes à tous, elles auront pour but de vous apprendre 1000 choses en lien avec l’Internet : gérer les questions administratives, acheter en ligne, gérer les photos numériques…
Enfin des visites de personnes seules à domicile sont organisées parce que l’isolement c’est un mal qu’il nous faut combattre, et nous allons également lancer cette année dans le même esprit le portage de livres à domicile.
Vous êtes intéressés ? Surveillez bien notre journal local, le célèbre Petit Potin : tout sera dedans !
Le prochain sera dans vos boîtes à lettres la semaine prochaine
Je tiens naturellement à remercier chaleureusement l’ensemble des membres du Conseil des séniors qui travaillent ainsi pour tous les séniors de la commune.
Votre travail est récompensé puisque j’ai le plaisir de vous annoncer que Saint-Germain-au-Mont-d’Or est labellisée depuis quelques semaines « Ville Amie des Aînés ».
Ce label qui est délivré par l’Organisation Mondiale de la Santé récompense les communes qui s’engagent dans l’aménagement de leur ville pour tous les âges, et pour les séniors aussi.
Ce label, il nous encourage évidemment à poursuivre pour qu’on vieillisse bien et heureux à Saint-Germain.
Sachez également qu’en matière sociale, au-delà de tout le travail mené au quotidien par notre CCAS que je remercie en votre nom, nous finalisons l’étude pour la mise en place d’une mutuelle communale à Saint-Germain.
En clair la possibilité de faire bénéficier les habitants qui n’en ont pas d’une mutuelle à un prix (très) intéressant.
Surveillez là aussi les prochains Petit Potin. Tout y sera.

Vie culturelle, vie associative & Animations

Il y a eu beaucoup d’activités à Saint-Germain en 2016 et nous allons continuer à accélérer en 2017.
Entre les journées au ski, les sorties à Vulcania ou au marché de Noël de Montbéliard, la soirée des années 80, la fête de la Saint-Germain que nous avons vu renaître de ses cendres, la coupe d’Europe de football projetée salle Georges Brassens que nous avons vécue ensemble (et dont je maintiens que nous aurions dû la gagner !), le 14 juillet bien sûr, attablés sur l’esplanade du Pré des Anglais, tous ces moments et tous ces lieux qui nous rassemblent, ils participent de la vie de notre village, ils favorisent les rencontres et la convivialité entre tous.
Nous savons que vous les appréciez. Certains parmi vous nous ont même confié qu’ils retrouvaient ainsi le parfum de leur jeunesse, d’une époque où les fêtes étaient nombreuses et où la vogue durait 3 jours… Vous nous le dîtes et cela nous touche, croyez-le bien.
Comme d’habitude pour tous les événements à venir, surveillez le Petit Potin, tout sera dedans.
Plus globalement pour le passé comme pour l’avenir, merci à tous ceux qui s’occupent de la vie culturelle, sportive, associative à Saint-Germain : celle qui nous rassemble, celle qui nous permet de mélanger les Saint-Germain du haut ou les Saint-Germain du bas parce que, finalement, il n’y a qu’une seule et même commune de Saint-Germain, ce bien joli village lové entre Saône et Monts d’Or.
Merci à nos associations, plus actives que jamais ; merci à la bibliothèque, à Chantal et toute son équipe de bénévoles : ils vous proposent un nouveau créneau d’ouverture en plus le lundi jusque 19h, et d’autres créneaux vous seront prochainement proposés.
Merci de façon générale à tous les bénévoles qui s’investissent dans la vie associative à Saint-Germain ; vous êtes indispensables ; sans vous, la vie serait moins douce à Saint-Germain.

CONCLUSION

Voilà, avant de conclure et de vous souhaiter nos meilleurs vœux, je vais à présent demander à tous les membres du conseil municipal de bien vouloir accepter de me rejoindre sur l’estrade.
Vous savez, un maire sans son équipe, ça ne fait pas grand-chose.
Ces femmes et ces hommes s’impliquent et travaillent beaucoup pour vous. Pour que la commune avance au quotidien. Pour que vous soyez heureux d’y vivre.
Des habitants participent aussi avec nous et en fonction de leurs compétences pour aider des Saint-Germinois en difficulté à trouver un logement ou à obtenir un travail, pour remettre à plat notre politique d’achat et créer des outils pour réduire nos coûts, pour organiser un événement…
Pour 2017, au nom de toute l’équipe municipale, je souhaite à chacun d’entre vous, ainsi qu’à ceux qui n’ont pas pu venir cette année parce que malades ou fragilisés ou pour d’autres raisons, je vous souhaite de vivre avec équilibre et avec un réel bonheur votre avenir d’habitant, de voisin, de parent et de citoyen.
Tous nos vœux de bonheur et de santé, pour vous, vos familles, vos proches et tous ceux qui vous sont chers,
Tous nos vœux de réussite et de prospérité
Très belle année 2017.