Accès à l’eau potable à Covè

PROJET D’APPROVISIONNEMENT EN EAU POTABLE DE QATRE(4) VILLAGES- MEDEKPANKON, ZOUSEGO, AÏSSINGON ET GOUDIDJI- DANS LA COMMUNE DE COVE DEPARTEMENT DU ZOU AU BENIN

L’objectif principal du projet est de permettre l’accès à l’eau potable en vue d’améliorer la qualité de vie et particulièrement de santé des communautés (environ 3000 habitants répartis en 950 femmes, 1200 enfants et 850 hommes)  des quatre villages desservis.

Le projet vise aussi la mise en place des délégataires communautaires dont les compétences en matière d’organisation et de gestion des ouvrages seront renforcées à l’issue d’une formation. Ils seront appuyés dans l’exercice de leurs fonctions par des séances d’Information, l’Education et la Communication (IEC) en direction des usagers des points d’eau réalisés dans le cadre du présent projet.

Jusqu’au montage du projet, la stratégie sectorielle prévoyait la gestion des ouvrages par des comités dont les membres étaient élus au sein des communautés bénéficiaires à l’issue d’Assemblées Villageoises. Actuellement dans la stratégie d’approvisionnement en eau potable, le système de gestion des ouvrages a été revu conformément aux lois de la décentralisation. Ainsi, en lieu et place des comités de gestion, la commune, en tant que maître d’ouvrage et selon la stratégie sectorielle, sélectionne les délégataires privés ou communautaires pour la gestion déléguée des ouvrages simples c’est-à-dire les Forages équipés de Pompe à Motricité humaine (FPM). Cette nouvelle disposition n’a pas influencé le déroulement normal du projet.

Pour avoir les quatre (04) forages positifs prévus dans le cadre du projet, il a été réalisé cinq (05) forages dont un (01) négatif. Les pompes sont installées et mises en service. Les populations des quatre villages ciblés accèdent facilement à l’eau potable. Quatre (04) délégataires communautaires sont en cours de sélection par la commune de Covè avec l’appui de la Direction Régionale de l’hydraulique du Zou et des Collines. Ceux-ci seront chargés de la gestion des ouvrages et rendront compte à la commune.

En attendant la sélection définitive des délégataires, quatre comités d’entretien des ouvrages sont mis en place et ont reçu les formations pour efficacement assurer les entretiens des ouvrages. Les formations et sensibilisations pour l’hygiène et la santé sont en cours.

 

Au regard des réalisations physiques et le bon positionnement des ouvrages d’eau par rapport aux habitations permettant ainsi un accès aisé des usagers, on peut affirmer que les résultats obtenus correspondent bien aux attentes du projet.